J’ai fait cette robe pour l’anniversaire de ma mère. L’oiseau est magnifique et je voulais le mettre en valeur.

La délicatesse du dessin en arrière-plan permet de porter l’oiseau ,et le reste du kimono permettra de faire deux autres robes assez chics même s’il n’ y a plus d’oiseau. Ici une longue bande de kimono seulement a été utilisée, avec une petite.

 

 

 

 

 

1- LE TRONC

Les tissus de base :

TAILLES 36 à 42 – Une bande large au centre (un peu moins de 3,60 mètres sur 36 cm) suffit pour confectionner la robe. La bande est celle avec l’oiseau, pliée en 4 morceaux.

TAILLES 42-44 – Si vous voulez la porter large, rajoutez une bande plus fine de 18 cm sur environ 1,60 cm. Celle-ci sera coupée pour former 2 bandes (9cm x 80 cm) placées de chaque côté. C’est ce que j’ai fait pour ce modèle.

 

J’ai coupé le long tissu de 36 cm de large en deux.

 

 

 

Ici, la queue de l’oiseau frôle le bord de trop près, alors j’ai décidé d’agrandir la longueur du devant suivant le dessin.

J’ai retiré 5 cm à la partie arrière pour les agréger à la partie avant avec l’oiseau.

 

 

La hauteur laissée à l’oiseau est adéquate.

 

J’ai placé sur le côté le tissu de derrière.

 

Pour l’autre moitié du tissu (1,80 cm sur 36 cm), j’ai placé le tissu que je venais de découper dessus et j’ai coupé en suivant ses dimensions.

 

Le tout assemblé ressemble à ceci. Côté verso, et côté recto:

 

Vue de derrière, côté recto:

 

J’ai assemblé le tout à la machine à coudre:

 

Je me suis arrêtée à 3 cm avant la fin pour la partie qui touche à la partie centrale et à celle sur le côté.

J’ai gardé les 3 cm restants pour faire passer un fil ensuite:

 

 

2- LE RAJOUT DE PETITES BANDES

Pour les tailles au-dessus du 42, rajoutez une autre bande (ex: 9 cm de large) à la bande sur le côté (de 36 cm de large). Avant de la joindre, repliez deux fois sur la longueur et cousez pour un travail net et éviter un effilochement.

 

Divisez la bande longue en deux ainsi.

Et joignez chacune d’elle entre les bandes de côté, et la partie arrière centrale (celle où il n’y a pas l’oiseau).

 

 

3- LE COTE

Une fois que les 4 bandes (tailles 36 à 40) ou 6 bandes (taille au-dessus de 42) sont cousues, pliez deux fois l’espace des 3 cm en haut de la bande de côté.

Repassez pour que la bande soit nette.

 

 

 

Cousez. J’ai utilisé une sorte de couture quasi-invisible, pour que cela soit plus discret. Seuls des petits points apparaîtront côté recto.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les points de couture sont assez discrets et auraient pu être « invisibles » si j’avais eu du fil d’une couleur plus proche du tissu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4- LE BORD DU HAUT

En ce qui concerne la partie centrale (celle avec l’oiseau par exemple), cousez une fois le bord avec du fil de base, puis, pliez une deuxième fois le bord, cousez.

Pour égayer le haut, j’ai utilisé du fil métallisé pour le fil à la surface.

Repassez.

5- FIXEZ L’AMPLITUDE DU COTE

Enfilez deux fils ou un long fil dans le passage ainsi créé. J’ai utilisé du fil pour les noeuds asiatiques.

Vous pouvez poser du fil élastique à la place mais vous ne pourrez pas varier le pli sur le côté, et je trouve que cela aura un effet moins fluide et naturel.

 

Tirez sur les fils pour que cela soit serré à votre convenance.

Pour que cela tienne bien, j’ai coincé les fils avec une bille en céramique. J’ai fait un premier nœud, glissé la bille, puis fait un double nœud.

Dans cet article, quelques explications pour vous en procurer.

 

De l’autre côté, d’autres couleurs.

 

6- LES BRETELLES

Prenez les mesures des bretelles suivant votre morphologie. Pour cela, épinglez la robe sur vos habits en la plaçant aux endroits où vous avez l’intention que le haut soit disposé.

 

 

Prenez du papier et pliez le suivant la largeur et la longueur souhaitées. J’ai voulu une bretelle assez large.

Placez deux tissus, recto contre recto.  J’ai utilisé la surface du kimono et la doublure pour la partie qui touche le corps.

Puis, déposez la bande en papier de la bretelle, sur un verso. Et épinglez la pour ne pas qu’elle bouge.

Cousez autour de trois côtés, (laissez un petit ouvert), en faisant en sorte de ne pas coudre le papier au tissu.

 

Cela devrait donner cela. N’hésitez pas à reprendre si la ligne n’est pas droite.

Découpez autour en évitant de laisser trop de tissu sur les bords externes.

 

Retournez.

Repassez.

 

Cousez le rebord qui est resté ouvert. J’ai fait une couture invisible.

 

Pour l’autre bretelle, au lieu de la bande de papier, vous pouvez utiliser la première bande.

 

 

Placez les bretelles en-dessous de la bordure du haut.

 

Assemblez les bretelles en faisant un aller-retour.

J’ai utilisé du fil métallique orange pour le fil du dessus.

 

7- LE BAS

Pour la dernière étape, la fermeture du bas, j’ai utilisé la doublure du kimono.

J’ai pris une bande longue et l’ai divisée en deux, horizontalement.

 

Cousez les deux bandes ensemble et repassez.

 

 

 

Placez la bande à l’aide de pinces prodige, et cousez.

 

Fermez la bande.

Placez des épingles pour une petite longueur droite.

Cousez et coupez l’excédent.

 

Pliez la bande cousue en deux.

Repliez une deuxième fois le rebord et couvrez la couture.

 

 

 

 

Placez des épingles juste au-dessus de la bande. Cela aura une double fonction: agir comme un repère et empêcher la bande de bouger.

 

Cousez sur le recto, en enlevant petit à petit les épingles.

J »ai aussi utilisé le fil métallique orange à la surface (fil polyester en-dessous).

 

 

 

Voilà ce que cela donne sur le côté et de derrière.

 

 

De profil et en face de la bête:

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.