Kimono upcyclé –

Que faire quand l’on des tonnes de petites chutes dont on ne sait plus que faire?

Une marguerite.

 

recuperation-de-chute-marguerite-1-1000x833               recuperation-des-chutes-marguerite-2-833x1000

La « marguerite » est l’autre nom du boléro pour les Japonais.

Ce modèle est constitué des tous derniers tissus d’un kimono en soie. J’avais déjà bien exploité le kimono en faisant une longue robe avec une écharpe, alors il ne me restait plus trop de tissu. Sur le devant, j’ai positionné le tissu le plus présentable.

recuperation-des-chutes-marguerite-4-1000x833  recuperation-des-chutes-marguerite-3-1000x833

 

Mais ce n’était pas suffisant alors j’ai placé les petites chutes qu’il restait ainsi que la doublure du kimono. En repassant bien le revers de ce patchwork, on remarque à peine que les petits morceaux.

Ce que j’aime dans une marguerite, c’est qu’elle est multifonction: elle peut tout aussi bien servir de sweat shirt que de gilet, grâce à l’ouverture au niveau du col qui se referme avec des boutons de pression.

recuperation-des-chutes-marguerite-5-1000x833   recuperation-des-chutes-marguerite-6-833x1000

 

 

Le patron se trouve aux pages 44 et 45 de Ima kitai fuku ga tsukureru kimono rimeiku sutairu bukku de Minako Hayama.

book_img5-159x200

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.